lundi 31 octobre 2011

Admiratif.





Vignette 1 : hier matin, au café philo des Phares à Paris, l'animateur est bibi, qui a mis pour l'occasion sa chemise couleur Halloween. Dans le nombreux public, des picards de l'Oise et nos amis saint-quentinois Martine et Eric.

Vignette 2 : le "père du sujet" (c'est ainsi qu'on appelle ici celui dont la question a été retenue) explique au micro pourquoi il a proposé "Admirer, est-ce juste ?" sur quoi nous allons réfléchir pendant presque deux heures. Vous remarquerez la présence d'un chien, attentif, peut-être admiratif : aux Phares, même les animaux sont philosophes ...

Vignette 3 : une intervention de Pascal Hardy, fondateur il y aura bientôt 20 ans de ce premier café philo au monde, avec à l'époque celui qui en a eu l'idée, Marc Sautet.

dimanche 30 octobre 2011

samedi 29 octobre 2011

La victoire en déchantant.





Au café philo de Cambrai, hier soir (vignette 1 : je lance la séance), il a été question de la vérité (vignette 2 : Alain, l'animateur du débat). Beaucoup de monde, un public très varié, des échanges intéressants (vignette 3 : l'introduction du sujet). Mais quelle n'a pas été ma surprise, et un peu mon inquiétude, de voir les réflexions tourner autour de l'absence de vérité en politique, avec cette idée récurrente et à peine sous-jacente : "tous des menteurs !"

Je n'ai rien dit parce que j'aurai eu trop à dire, et des désaccords à afficher. Je n'étais pas là pour ça mais pour écouter et constater le succès de notre formule cambrésienne. Il n'empêche qu'en sortant j'étais songeur, presque mélancolique : est-il possible que le régime démocratique désenchante à ce point les citoyens ? Pendant la Grande Révolution, la République c'était la victoire en chantant. Aujourd'hui en déchantant ?

vendredi 28 octobre 2011

Laïcité inch'allah.




Alors que la révolution tunisienne est confrontée à des tentations islamistes, nous serons jeudi prochain, au ciné philo, en pleine actualité puisque la séance sera consacrée au film de Nadia El Fani (interviewée ce matin par France-Inter), "Laïcité inch'allah". La rencontre sera d'autant plus exceptionnelle que la réalisatrice sera notre invitée. Un rendez-vous à ne pas manquer ! L'entrée sera gratuite pour les adhérents de Rencontre Citoy'Aisne (contacter par courriel l'association pour réserver les places).

jeudi 27 octobre 2011

mercredi 26 octobre 2011

Comme si c'était fait.




Je devais ce matin donner trois heures de cours à l'Alliance française, située à Laon. Mais Olivier, le responsable, m'a annoncé que les stagiaires, africains, devaient terminer leur cours de gestion, que mon intervention sur la culture française était donc annulée. Tant pis, j'y retournerai le 8 novembre, pour animer cette fois deux rencontres de type café philo avec un public de burkinabés. En attendant, je vous livre la trame des deux conférences qui finalement n'auront pas lieu, un peu comme Charlie-hebdo publie en dernière page "les couvertures auxquelles vous avez échappé".

mardi 25 octobre 2011

Mes amis ufolépiens.



Vous connaissez certainement l'Ufolep, fédération sportive affiliée à la Ligue de l'enseignement, qui organise régulièrement des manifestations dans toute l'Aisne. J'accompagne mes amis ufolépiens (oui, c'est comme ça qu'on les appelle) pour des réunions dans chaque secteur du département (en vignette, dans le Saint-Quentinois). Demain soir, je serai au Charme, près de Château-Thierry, pour une rencontre du même type, chargée d'informer et remobiliser nos associations sportives.

lundi 24 octobre 2011

Posologie de la correction.

Il n'y a pas de vacances pour la correction des copies. J'ai trois jolis paquets avec moi, 92 devoirs, une dissertation (doit-on se méfier de nos désirs ?) et un commentaire de Pascal. L'idéal est d'en lire dix par journée, cinq le matin, cinq le soir, comme une posologie. Mais il y a loin de l'idéal à la réalité ...

Je fais ce travail dans ma mansarde, sur une table en bois, petite et nue, pour que rien ne vienne distraire mon esprit. La clé de l'efficacité, c'est la concentration. Avec elle, on vient à bout des 92. Devant moi, une fenêtre qui donne sur le ciel, seulement perturbé par la pointe du sapin des voisins.

Pour le reste, un oiseau ou un avion sont les seules occasions d'inattention. Il ne faut pas qu'il fasse trop chaud, le siège doit être aussi dur que la table : le confort est l'ennemi du correcteur de copies. Quand j'annote les devoirs, mon stylo traverse le papier, atteint le bois : j'ai l'impression d'être un graveur, je prends conscience du mot "besogne".

Un prof doit corriger ses copies comme un moine recopie les pages de la Bible, dans la solitude, presque la prière. J'ai des collègues qui emportent leurs paquets au café, qui bossent entre le crème et le croissant, dans le bruit, devant tout le monde. J'en suis incapable. Il me faut être sous les toits, dans ma mansarde.

dimanche 23 octobre 2011

Philo de vacances.

Quatre rendez-vous pendant ces vacances :

- D'abord un cours mercredi, pour l'Alliance française, à Laon, avec douze stagiaires africains. On m'a demandé de disserter sur la "culture française". Je leur parlerai d'histoire, de politique et de laïcité.

- Ensuite vendredi soir, à Cambrai, café philo animé par mon ami Alain, sur le thème : Y a-t-il encore une place pour la vérité ?

- Et puis grand moment dimanche prochain, je retournerai au café philo des Phares, à Paris, afin d'animer la séance, insigne honneur qui m'est fait de temps en temps par les organisateurs.

- Enfin mercredi, dernier jour des vacances, je donnerai un cours à l'IUTA de Laon sur le rire.

Sans compter quelques rencontres ici ou là pour mettre en place de futurs projets. Bref, de vraies vacances !

samedi 22 octobre 2011

Philo de pauvres !



Le temps passe si vite et j'ai tant de choses à vous dire (tiens, ça me rappelle quelque chose ...). Samedi dernier, à la demande de madame Malherbe, j'ai animé un café philo dans les locaux de son association, Ecout'Jeunes. Thème : le travail (voir l'introduction en vignette).

Vous vous souvenez du fameux et scandaleux "salauds de pauvres !" lancé par Gabin dans La Traversée de Paris ? Là, cité de Billon, c'était plutôt, pour notre plus grand plaisir à tous, "philo de pauvres !" Avec bien des surprises : une capacité de réflexion, une conscience politique souvent plus vives parmi ce public très défavorisé que chez les petits bourgeois que je croise fréquemment. Mais pourquoi la pensée serait-elle l'apanage de la classe moyenne cultivée ? La souffrance est peut-être plus propice à la réflexion que le confort anesthésiant ?

vendredi 21 octobre 2011

Auprès de mon arbre ...



Mercredi, c'était la rentrée à l'UTL de Cambrai, et le grand plaisir que j'éprouve à retrouver mes amis en philosophie. D'autant que le sujet était singulier : L'arbre ! (voir vignette)

jeudi 20 octobre 2011

Tour de chauffe.




Ma soirée à l'EPIDE, pour le café philo du mois, a été un tour de chauffe, puisque le sujet (voir vignette 1) sera repris dans quinze jours à la bibliothèque de Saint-Quentin : Le conflit est-il à la base des relations humaines ? Demain, je retournerai à l'EPIDE pour l'anniversaire des trois ans. Vignette 2, la traditionnelle photo de fin de séance.

mercredi 19 octobre 2011

mardi 18 octobre 2011

lundi 17 octobre 2011

De Tergnier à St Quentin.






Jeudi dernier, j'ai retrouvé le chemin du collège Joliot-Curie de Tergnier pour un premier café philo de l'année scolaire, consacré au thème des "préjugés". Audrey m'invite et m'accueille dans sa classe de cinquième, réunie au CDI. J'aime beaucoup son enthousiasme, sa motivation, qui font plaisir à voir.

Avec les collégiens, ce n'est pas toujours facile : on est confronté à l'indifférence ou au rejet. Mais là non, ils ont joué le jeu, sont intervenus nombreux, avec des remarques et réflexions fort intéressantes. L'arrivée d'un journaliste a un peu déconcentré les élèves, qui se sont tout de même vite ressaisis !

J'en suis revenu très heureux, comme à mon habitude. J'éprouve une satisfaction très particulière à passer, dans un laps de temps d'une heure seulement, du collège de Tergnier au lycée de Saint-Quentin : c'est le même combat, la pédagogie et la philosophie (car je crois que c'est en effet un combat !), dans deux environnements et publics différents. Ce contraste me plaît. Je reviens quand ?

dimanche 16 octobre 2011

Certitudes et incertitudes.






Vignette 1 : au café philo de Soissons, hier soir, l'organisateur Jean-Hugues (au premier plan) et l'animateur du jour Philippe.

Vignette 2 : Philippe lance le débat sur "Peut-on vivre avec des certitudes ?"

Vignette 3 : une partie du public, attentif.

Vignette 4 : l'introduction.

vendredi 14 octobre 2011

Ciné philo.




Vignette 1 : lancement du ciné philo hier soir, avec à mes côtés Paolo Jamoletti, de la Ligue de l'enseignement de l'Oise, et Karim Saïdi, historien du Maghreb, notre invité pour commenter le très beau documentaire "La Langue de Zahra", de Fatima Sissani.

Vignette 2 : autour de Michelle Zann, la directrice du multiplexe, en fin de séance.

jeudi 13 octobre 2011

Primaires lycéennes 2.





Vignette 1 : les deux déléguées élues, Mathilde et Delphine.

Vignette 2 : les assesseurs signent les documents officiels.

Vignette 3 : la classe de TL2 autour de ses délégués.

Primaires lycéennes 1.





Vignette 1 : cinq candidats à l'élection des délégués d'élèves de la TL2, Mathilde, Mélanie, Delphine, Emeline, Romain.

Vignette 2 : la classe attentive pendant les opérations de vote.

Vignette 3 : le dépouillement des bulletins.

mercredi 12 octobre 2011

Les préjugés à Tergnier.



C'est demain matin au collège de Tergnier, de retour dans la classe d'Audrey.

mardi 11 octobre 2011

Philo au temple.



Matinée à l'IFSI de Soissons, trois heures de cours autour des concepts suivants : homme, liberté, humanité, altérité, dignité, respect. Puis en soirée, une expérience inédite : mon premier café philo chez les protestants de Saint-Quentin, dans leur temple près du palais de Fervaques (voir vignette).

Vivre avec des certitudes ?

lundi 10 octobre 2011

dimanche 9 octobre 2011

Une dernière.



Une dernière, des Anglais venus nous rejoindre sur la place de l'hôtel de ville.

La nuit encore là.





Une semaine plus tard, le jour de la nuit ne s'est pas couché. Merci à Laurent pour les photos.

vendredi 7 octobre 2011

jeudi 6 octobre 2011

LHM-Flash n°84.




Il n'y a pas que pour les "primaires socialistes" où l'on vote. Au lycée, la prochaine semaine sera très électorale (voir vignette 1).

Night and day.



Francis m'a envoyé cette belle photo de notre Jour de la Nuit, que je trouve très représentative de notre soirée et de sa visée pédagogique. Laurent, en tee-shirt blanc, est le maître du téléscope (qui ne ressemble pas à un téléscope), vérifiant les réglages. Sans lui, la lentille serait floue. A la lunette, en veste rouge, Martine est dans les étoiles. Derrière, en début de file d'attente, des enfants, Anthony et Allan, attendent eux aussi leur tour pour le grand voyage.

mercredi 5 octobre 2011

Le penseur des Phares.



Non, ce n'est pas notre moderne penseur de Rodin, mais nous n'en sommes pas loin. Les fidèles lecteurs de ce blog auront reconnu Gunter, animateur au Café des Phares, et notre invité occasionnel à Saint-Quentin. C'est le magazine "Pleine Vie" (pour les jeunes retraités !) qui lui fait cet honneur. Merci à Michèle pour l'information.

mardi 4 octobre 2011

De bon matin.



Goûter philo ce matin, avec la classe de CM1 de l'école de Neuilly Saint-Front (voir vignette). Thème : la violence. Je suis déjà intervenu plusieurs fois, mais dans l'après-midi, à la fin des cours. Pas de doute : de bon matin, c'est beaucoup mieux, et pour les élèves, et pour l'animateur. La philosophie est une fleur qui se cueille à la fraîche.